Choisir son pèse personne

Depuis sa création et avec l'évolution de la technologie, le pèse-personne est vite devenu de plus en plus sophistiqué. Et aujourd’hui, avec la montée de l’importance de la silhouette ainsi que d’une d’une bonne hygiène de vie, cet appareil a  pris une place prépondérante dans nos vies.

choisir son pese personneReste à savoir lequel choisir ! On peut distinguer trois grand types de pèse-personnes :

 Le pèse personne mécanique est l’instrument le plus traditionnel. Le poids est indiqué par une aiguille.  C’est le plus solide et le moins onéreux. Toutefois, il reste assez imprécis et encombrant.

Le pèse personne électronique est le plus fréquent. Il indique le poids sur un écran avec une précision aux 100 grammes près.  Mais son autonomie est limitée : le pèse-personne électronique fonctionne généralement avec des piles allant de 6 à 9 volts. Des piles usées peuvent également rendre l’appareil imprécis, même s’il existe aujourd’hui des modèles fonctionnant à l’énergie solaire.  

Enfin, l’impédancemètre, qui calcule non seulement le poids, mais aussi la masse graisseuse et la masse musculaire. Ce qui permet un suivi plus précis, comme en cas de régime par exemple. A la première utilisation, il suffit d’entrer dans la balance son sexe et sa taille. L’impédancemètre peut ensuite déterminer la composition du corps, grâce à une méthode d’analyse de l’impédance bio-électrique. Le pèse-personne émet un léger courant électrique qui traverse le corps : le muscle est traversé sans problème, mais la graisse émet une résistance. Donc plus le courant, passe moins le corps est graisseux. À savoir que pour une femme, la masse de graisse sera située entre 21% et 35%, pour un homme entre 8% et 24%.

Il est néanmoins recommandé de se peser toujours au même moment de la journée sur une surface complètement plane. Et malgré ces dispositions, le poids peut varier de deux à trois kilos, selon le degré d'hydratation, les aliments ingérés, les exercices physiques effectués...